Le Mot du Président 

Mis à jour régulièrement pour être au plus proche de vous et pour vous faire part de mes réactions face aux problèmes que rencontre notre Pays.

Y. FARINA


12/05/20 

Nous nous sommes conformés, confinés, mais pas résignés à l'obsolescence programmée d'un monde autrefois riche de promesses : 

chers compatriotes, la situation est en train de glisser dangereusement ! Lors de l'acquisition de mes mandats j'ai œuvré tant que faire se peut dans l'intérêt de tous avec le secret espoir de changer les choses et les mentalités, j'ai construit et construit encore un mouvement qui se veut hors des dogmes et pratiques vénales ayant cours à l'heure actuelle dans notre beau pays mais j'ai toutefois fait le choix en me présentant aux élections de me conformer à un système perfide et au sein duquel l'honnêteté ne paie pas toujours. Je n'ai que faire des attaques, trahisons, railleries en tout genre j'ai toujours parlé haut et fort, suivi ce qui me semblait juste et je me dois d'alerter sur les dérives mortifères actuelles de nos leaders ! En ces temps de confinement où nos marges de manœuvre étaient très réduite j'ai tenté d'apporter mon aide en portant des colis, distribuant des masques, restant en lien avec ceux qui en avaient besoin, informant sans cesse et écrivant même à un président bien en deçà du niveau que requiert sa fonction. Mais le pic épidémique est désormais loin derrière nous, et l'apocalypse ne s'est pas produite. Il n'y a aucune saturation du système hospitalier et aucune raison de penser qu'il se produira prochainement. Depuis debut mai, le nombre de malades en France décroît chaque jour en opposition avec un discours anxiogène qui n'a plus aucun rapport avec la gravité réelle de l'épidémie. Et pourtant, les discours politiques restent alarmistes. Les dirigeants continuent à nous répéter chaque jour que "rien ne sera plus comme avant". Bien sûr que les jours qui vont venir seront difficiles. J'espère pouvoir jouer un rôle plus important dans la gestion de cet « après crise » qui, s'il était besoin de le spécifier, a montré l'amateurisme et le cynisme de nombreux organismes et personnalités ! Les mesures appliquées ont été justifiées au nom de la "sécurité des Français" (mesures de secours d'un gouvernement aux abois). Or, un tel confinement, s'il était répété, aurait le même impact qu'une guerre. Le virus, tel qu'on le connaît maintenant, serait incapable de désorganiser notre société, mais ces mesures contre la pandémie suffiraient amplement à mettre des pays entiers à genoux. Alors par une habile manipulation on nous infantilise et culpabilise, par le biais de la CGT, coupable à mes yeux par ses actions et prises de positions de vouloir fragiliser la reprise (préavis de grève de la poste , fermeture temporaire d'entreprise, etc...), on masque le fond du débat social. Déjà des milliers d'entreprises en faillite sont rachetées à bas prix par des multinationales financées par les banques centrales et garanties par les Etats. La situation est d'autant plus angoissante qu'on ne voit aucune raison à ce que les autorités politiques changent de discours à court terme, pour une situation qui les arrange puisqu'elle accroît leur pouvoir de façon prodigieuse sans aucun contre-pouvoir, aucune dissidence, tous unis derrière un combat sanitaire qui interdisait jusqu'alors le débat. Mais voilà, le déconfinement apporte son lot d'analyses et de raisonnements comme le montre un rapport de l'Organisation Internationale du Travail, indiquant que plus de la moitié des travailleurs dans le monde risque de tout perdre dans les prochains mois à cause des récentes mesures appliquées (source France Info), si cela se concrétise, ce sera le plus grand assassinat social de masse jamais programmé ! Mais le plus extraordinaire est que ces mesures de restriction bénéficient de l'approbation quasi-unanime de la population acceptant l'oblitération de la saison touristique 2020. Le tourisme représentant environ 40 milliards par an, cette mesure déclenchera à elle seule avec certitude un effondrement de l'économie française. N'oublions pas que tous ces entrepreneurs, petits patrons, commerçants, artisans ont des engagements financiers : loyers, traites de remboursement, matériel, impôts ! Pourront-ils encore honorer leurs engagements et comment exclure un effet domino sur les autres secteurs, notamment avec des faillites bancaires entraînant la ruine des épargnants et donc du système de solidarité et de protection sociale ? Les médias continuent à entretenir la psychose en affirmant que "le pire reste à venir", notamment avec la théorie de la "seconde vague". Depuis le début de la crise, le gouvernement a pris un nombre étonnamment élevé de mesures incohérentes et contre-productives, comme tout d'abord le refus de fermer les frontières, sous le prétexte bizarre que "le virus ne connaît pas les frontières". Puis la lenteur extraordinaire à organiser des dépistages alors que nous en avions les moyens techniques avec plusieurs laboratoires spécialisées sur le territoire français qui disposaient même des stocks de réactifs nécessaires aux tests. Une pénurie de masques et même de gel hydro-alcoolique, et un refus de mobiliser les forces productives du pays pourtant équipées pour les fournir, action supplantée par les structures administratives municipales délocalisées ! L'hydroxychloroquine classée "substance vénéneuse" le 13 janvier, alors que le produit est utilisé depuis 60 ans et plus d'un million de boîtes se vendaient chaque année, sans qu'aucun accident ne soit déclaré La banalisation, par décret du 28 mars 2020, du Rivotril pour les "patients atteints ou susceptibles d'être atteints par le virus SARS-CoV-2", alors qu'il s'agit d'un sédatif pouvant entraîner la mort, dont la première contre-indication est l'insuffisance respiratoire sévère. « Mourir pour une idée mais mourir de mort lente » comme d'autres avant moi ont lutté à contre-courant pour la vérité et l'amélioration de conditions de vie pour tous, telle est la mission que je me suis fixée Tout est encore possible, rien n'est inaccessible quand le cœur se joint à la raison et je le prouverai ! 

Yann FARINA


13/04/20 

Un passage télévisé comme une excuse,

 l'aveu simplissime d'une gestion journalière de l'état sans prévision ni anticipation qui entrerait dans le cadre d'une protection nationale. Il manquerait une dose de sincérité supplémentaire pour avouer l'échec d'une europe qui aurait du s'appuyer sur la prépondérance des nations plus que sur une gestion d'apprentis sorciers bien loin des souffrances et besoins populaires. Je pense que les mesures prises actuellement par nos dirigeants nationaux sont les bonnes mais elles ne sont que celle du médecin au chevet du malade. Nous effaçons la dette de l'afrique avant même de penser à la différer dans le temps ou même de l'échelonner de façon plus probante, mais notre dette qui s'élevait à 2 415 milliards d'euros à la fin de septembre 2019, soit 100,4 % du PIB, contre 55,8 % à la fin de 1995 et 66,8 % à la veille de la crise de 2008, qui va nous l'annuler ? La priorité économique nationale aurait voulue tendre vers de solutions plus « locales » comme oter la TVA pour les produits à emporter pour l'activité de nos commerçants, établir un service gratuit de livraison par la poste, etc... J'entends le discours de raison énoncé par notre président : «sachons nous réinventer, moi le premier», peut être devra-t-il effectivement porter à son oreille le discours de ceux qui avaient alerté sur les risques d'une politique européiste et mondialiste au détriment de l'intérêt national, bien loin des revendications populaires, de ceux qui passent les valeurs humaines avant les valeurs spéculatives. Le modèle économique dessiné par notre nation, par notre président ainsi que le renforcement de notre aliénation européiste et mondialiste sont bel et bien l'une des causes principales de notre difficulté à gérer une situation de cette envergure. Je ferai l'impasse sur les prémisses de l'échec annoncé qu'avait été le pacte de responsabilité avant la victoire à l'élection présidentielle. Entre l'impératif de santé et l'impératif économique qui s'imposent à nous, je peux néanmoins admettre que la majeure partie des mesures prises sont bien les bonnes, mais je n'oublie en aucun cas que la fracture sociale et l'abandon de la multitude des solutions qui auraient pu modifier le visage de la FRANCE à jamais le rendant plus fraternel ont été creusés et délaissés par le gouvernement actuel. Nous serons plus fort demain que nous ne l'étions hier conscient notamment des manquements politique des partis en gestion de nos destinées. 

Yann FARINA


15/10/19 : 

Concernant la Taxe d'habitation : 

Bien sur que j'ai voté la baisse d'un point de la taxe d'habitation en 2018 comme j'ai soutenu la poursuite de sa baisse en 2019 de 0,52% pour qu'elle soit ramenée à 24%. Si je l'ai votée c'est non seulement qu'elle répondait à une remarque de la chambre régionale des comptes mais surtout qu'elle allait, pour une fois, dans le sens d'un retour d'une partie recettes fiscales municipales vers les Ciotadens !!! ( un juste retour des choses ). Mais alors que l'effort semblait conséquent puisque cette diminution représenterait très prochainement 1,3 M€ de perte fiscale, elle était accompagnée d'une baisse de l'abattement de la taxe d'habitation de 15% à 5% en conséquence de quoi les 35% de la population qui paient cette taxe ont eu au final une augmentation de leur redevance !!! Il est à noter que, conformément aux décisions du chef de l'état, cette fameuse taxe d'habitation qui devrait disparaitre courant 2020, va accroître le manque à gagner de la municipalité. A l'heure de période électorale ou de nombreuses solutions sont avancées et que les divers candidats promettent un meilleur fonctionnement de chacune des prérogatives municipales dites « de proximité » , je pense qu'il va falloir penser tout d'abord palier à ce « vide fiscal », pour ensuite rééquilibrer l'abattement de la taxe d'habitation, et grossir les budgets régaliens ( seulement 400 000€ par an alloués aux écoles ). De nombreuses solutions sont à creuser parmi celles-ci : L'étalement du remboursement de la dette ( ramené à l'heure actuelle à 889,86€ par habitant ) pourrait être prolongé dans le temps, des solutions peuvent être étudiées dans les zones ATHELIA et notre liste se fait fort de ramener 3 projets d'envergure non seulement en adéquation avec notre histoire, nos besoins et notre cadre de vie ! Pour, là aussi, se dégager des marges de manœuvre et amortir les désengagements des collectivité et de l'état qui se pressentent dans les discours et les orientations budgétaires !... 

Yann FARINA


06/10/19 : 

Concernant l'attractivité de la France pour les étudiants étrangers,

 La Ligue Patriotique restera vigilante concernant la nouvelle stratégie développée par le gouvernement intitulée ''Bienvenu en FRANCE '' qui tend à vouloir rendre notre système d'éducation bien plus attractif pour les étudiants étrangers. Suite à la présentation de cette réforme et sa mesure la plus importante de l'augmentation de 1500% des frais de scolarité des étudiants extra communautaire, les présidents d'universités dans leur plus grand nombre ont refusés cette réforme, notamment celle qui concerne ma commune, celle d'AIX-MARSEILLE ! L'interrogation de la sénatrice Mireille JOUVE envers la ministre d'être ''prêtre à conduire cette réforme contre l'avis de la conférence des présidents d'université » éveille pour le moins notre méfiance ! Les premiers en la matière à pouvoir évaluer la portée de ces mesures sont, bien évidemment, les présidents d'université ! Entendu que le coût estimé de l'augmentation que représente cette frange d'étudiants n'est pas supportable en soit par notre structure éducative du tertiaire. 

Yann FARINA


Le 18/08/19 : 

POURQUOI AI-JE QUITTÉ LE CARCAN DES PARTIS POLITIQUES TRADITIONNELS ? 

Puisque certaines personnes ont à cœur de me classer et par la même notre parti dans une case politique volontairement étriquée et injustifiée, je tenais à expliquer pourquoi la passion ne tient pas en cage ! Je décidais il y a quelques années, après mûre réflexion, de quitter le Front National suite à une transformation de ce parti le voyant peu à peu quitter l'esprit populaire pour celui de l'élite, succomber aux mêmes travers que ses acolytes et se parer des mêmes maux ! Au sortir d'un combat éprouvant mené de l'intérieur contre des carriéristes et autres égotistes de toutes obédiences je me décidais alors à structurer notre pensée contre l'avis des puissants partis politiques classiques. Je devais alors faire face à une réalité mondialiste, oppresseur des peuples et apatride, qui dictait ses prérogatives jusqu'à ma commune ! J'ai certes mon pays, ma région et ma ville chevillés au cœur mais je garde à l'esprit que c'est l'humain qui prévaut qu'elle que soit la considération, fût elle philosophique, politique ou religieuse ! Un seul mot d'ordre : adapter censément notre politique à la réalité de notre quotidien et rendre le pouvoir au peuple. Pour cela il fallait pouvoir parler librement de tous les sujets : immigration, écologie, urbanisme, etc... Etre issu d'une politique libre sans pour autant convaincre tout le monde mais aider tout le monde en convainquant le plus grand nombre ! Rien n'a changé ! Je suis issu d'une politique non partisane, à l'écoute de tous avec le besoin de tracer un chemin, oh non pas celui de l'excellence mais plus humblement celui du peuple ! Faire en sorte que demain soit une formidable aventure à mener ensemble en ne nous cachant rien, énonçant des vérités, en combattant les bonimenteurs professionnels de droite comme de gauche aux phrases politiquement correctes fort bien agencées. J'en appelle à chacun, chaque parti, chaque citoyen à venir soutenir notre démarche vers une politique saine qui porterait avec fierté son nom, consciente de son étymologie et de l'avenir qu'elle représente ! Alors non la LIGUE PATRIOTIQUE n'appartient à aucune de vos cases politiques, elle est née d'une union, d'une passion populaire, et souffrez que la passion ne se mette pas en cage ! 

Yann FARINA


15/06/19 : 

On écrit très souvent avec le ton que nous confère notre humeur de l'instant, j'oscille actuellement entre la colère et l'amertume ! 

Tels des agneaux menés vers un abattoir électoral, on pense pour vous et on vous prépare des abreuvoirs de ciguë politique aux relents nauséabonds. On prépare des agencements de bonne convenance dans votre dos, des solutions de repli telles que le front républicain véritable ligne MAGINOT de défense des politiques aux idées courtes, on distribue des étiquettes et investitures comme on distribuerait des bons points aux meilleurs élèves d'une classe de cancres ! On calcule, on communique, on maquille son ambition personnelle de couleurs politiques séduisantes, on pense déjà au second tour alors même que nous dénonçons encore les erreurs journalières. Mais le peuple n'est plus la masse silencieuse naïve d'antan, docile et corvéable à souhait qui oublie que vous avez trahi les bulletins de vote mis année après année dans les urnes. J'engage mon futur auprès de tous ceux qui ont la volonté de croire que c'est le peuple et uniquement le peuple qui possède le pouvoir de faire que demain soit tel que nous le souhaitons. Je fais le souhait, sans doute pieux que dans chaque ville, dans chaque recoin de FRANCE, se lève le peuple électeur et jette dans l'urne les racines d'un renouveau politique, mais dussais-je y perdre ma crédibilité ou je ne sais quoi d'autre, je refuse de subir les sarcasmes des donneurs de leçons promoteurs d'arrangements en tout genre. Alors messieurs, arborez vos étiquettes ternies par le temps ou fraichement marquées du sceaux de l'infamie... je crois dans le vote du peuple , qu'il soit de sanction, d'adhésion ou de désespoir. Je crois en demain car ma ville, celle qui m'a vu naître, qui a su bercer des générations entières de Ciotadens, demeure la belle azuréenne aux accents de PROVENCE qui n'a pas livrée tous ses secrets. 

Je t'aime MA CIOTAT ! 

Yann FARINA


11/06/19 : 

À l'heure où de nombreux élus reviennent dans le giron de Macron où les convictions d'hier se bradent pour des miettes de pouvoir je l'affirme: 

Mon plus grand ennemi a l'heure actuelle est le parti « en marche » et son instigateur pernicieux monsieur Emmanuel MACRON ! Outre le fait qu'il ait désacralisé la plus haute fonction de l'état, qu'il ait conféré à la France une notion de girouette au yeux de nos partenaires européens, qu'il ait salit la notion même de politique et l'ait pervertie dans ce qu'elle avait de plus noble et de plus sacrée, je l'accuse de la plus grave des infamies : la trahison systématique des intérêts de notre peuple et le mépris de la condition humaine dans son ensemble ! Je sacrifie mon temps et ma vie à ma passion et ma passion c'est toi peuple de FRANCE ! Viendra le temps de la reconquête et la victoire d'idéaux simples, désintéressés, bien loin de la logique de calculs électoraux ou de la « soupe politique » sans saveur que l'on nous réchauffe depuis bien trop d'années à présent ! 

Notre parti, notre famille, notre LIGUE PATRIOTIQUE 

Yann FARINA


26/05/19 : 

Mes chers amis, Je prends acte du vote de nos compatriotes de ce soir sans aucune émotion particulière

 Pour rappel, en 2014 le FN avait obtenu 25,4 % des voix sans pour autant qu'il y ait de changements majeurs ou d'inflexions dans le comportement totalitariste et hautain de l'EUROPE de BRUXELLES. Un score un peu moindre cette fois-ci mais un vote dirigé par les médias pour un RN présenté comme l'alternative à la politique mortifère des grands partis en place ! Mais à défaut d'un Zorro qui irait au secours de la veuve et de l'orphelin national, je ne vois en monsieur BARDELLA qu'un sergent Garcia en culottes courtes qui répète les grandes lignes partisanes apprises il y a peu ! À présent nos espoirs se portent vers les prochaines échéances électorales, celles qui nous porteront à la gestion de nos villes avec la sûreté d'œuvrer par et pour le peuple sans compromis partisan ou affairiste ! Tant de combats à mener au travers de La FRANCE entière, tant de barrières à faire tomber pour être auprès de vous dans chaque recoin de FRANCE. Nous le ferons avec courage, fierté, et avec la détermination de ceux qui voient en demain le bonheur des peuples ! Nous reprendrons peu à peu le contrôle de nos campagne, de nos agglomérations ...de nos vies ! 

Rejoignez-nous ! 

Yann FARINA


MERCI !

Merci à tous ceux qui nous ont permis de réaliser cette belle réunion de vendredi dernier. Merci également a ceux qui sont venus se renseigner et échanger afin de bâtir ensemble notre ville de demain. Merci à nos adhérents et sympathisants de porter nos valeurs si ardemment et de maintenir l'espoir d'un avenir plus humain. On a pu dénombrer 80 personnes dont certains durent rester dehors pour écouter le discours heureusement par un temps clément ! Notre combat continu : il faut continuer à convaincre, lutter contre la démagogie, les artifices politiques dans toute leurs splendeurs, les promesses trop vite écrites et bien trop facilement annoncées, La seule annonce qui nous satisfera sera celle de notre accession aux grandes directions de notre ville et de sortir du chemin de l'excellence en passant par les chemins de traverses de notre belle Provence 

Yann FARINA


La réunion de rentrée de la LIGUE PATRIOTIQUE,

Elle se tiendra le vendredi 12 février 2019 au restaurant « LE NAPOLEON » situé sur le port vieux à partir de 18h00. Dans un contexte social difficile, cette réunion se veut motivée par un allant populaire local trouvant écho au sein d'une grande concertation sociale ! Ouverte à tous ceux qui portent un autre regard sur le devenir de La CIOTAT, également à ceux qui veulent nous découvrir ou nous porter contradiction, elle portera le sceau du renouveau et d'une vision responsable et humaine de notre ville pour les années à venir. 

Patriotiquement 

Yann FARINA 


La LIGUE se pare de jaune !

Le peuple reprend ses droits et son avenir en main, composé d'illustres inconnus ayant pour seule fierté d'être né sur une terre chargée d'histoire au sein de laquelle nous voulons vivre de notre labeur en liberté !

Nous marchons vers un destin incertain avec quelques mots et espoirs dans la besace mais quand bien même ! nous sommes l'infime partie de ce que sera demain

Je remercie l'ensemble de la LIGUE PATRIOTIQUE pour le combat idéologique qu'elle mène dans chaque département ! Gardons à l'esprit que nous n'avons jamais salit la politique dans son essence la plus noble, que nous sommes au service du peuple dans chaque action et chaque décision que nous prenons !

Ce n'est pas un discours de plus mais bel et bien un chant de fierté que mes mots veulent porter pour que résonne enfin la voix du peuple aux oreilles des puissants ! Un gilet jaune pare mon cœur mais se refuse à mettre le chaos en lieu et place d'un système chancelant et hermétique à l'humanisme

Les gilets jaunes sont l'expression viscérale du combat que nous menons et, tous ensemble, j'espère que demain nous ferons de ce pays l'eldorado dont nous rêvons !

À quoi cela sert-il de parler de liberté si chaque jour ce sont de plus lourdes chaînes que nous devons porter ?

Toi peuple de France, tu as en toi les ressources de demain, la force de rendre le sourire aux enfants qui regardent au loin, de faire de demain une formidable aventure ou tout reste possible...

Croyez en vos valeurs, « restez debout car c'est debout que l'on écrit l'histoire » comme le dit un grand homme que j'ai la prétention de considérer comme un ami.

La LIGUE PATRIOTIQUE, fidèle à ses convictions, se dressera toujours, fière, face aux forces apatrides mondialistes et europeistes aux côtés du peuple !

Yann FARINA



Mes chers compatriotes

L’histoire n’aura jamais été si cynique !

En effet, à l’heure où notre nation réclame l’unité de raison et d’action pour assurer son devenir, jamais ne se sont levés autant de bonimenteurs et prophètes de tous horizons politiques !

...

Tantôt on ramasse le « tout venant » politique pour faire de la FRANCE le vassal d’une idéologie supra nationale, tantôt on tente de se défaire méthodologiquement d’idées jugées trop archaïques ou tout du moins non rentables électoralement...des méthodes que j’exècre et des gens que je conspue !

Seule La LIGUE PATRIOTIQUE, depuis sa création tend la main à tous ceux qui, amoureux de la nation et concernés par son destin, veulent être en rupture avec des décennies d’affaires, de mensonges et de duperies en tout genre.

Nous entretenons le rêve que l’intelligence l’emporte sur les calculs électoraux, que la volonté soit suffisante à faire entendre raison ...que notre programme cimente la république de demain !

Aujourd’hui de nombreux camarades ont perdus tout espoir d’assister à un quelconque redressement institutionnel et cèdent aux sirènes électoralistes de mouvements politiques profanent au combat national.
Certains quittent la politique avec le goût amer d’avoir lutté pour un emblème et un nom qui n’appartiennent plus à présent qu’au passé.

Je dis qu’une autre voie est possible, que nous pouvons et nous devons proposer aux générations futures un réel avenir !

Que la LIGUE PATRIOTIQUE plus que tout autre mouvement aspire à restaurer notre souveraineté dans tous les domaines.

Notre langage est clair, notre programme est lucide notre volonté indéfectible !

J’engage tous les patriotes et amoureux de la nation à nous rejoindre et à grossir les rangs de ceux qui feront que demain sera nôtre !

Rejoignez la LIGUE PATRIOTIQUE

Yann FARINA


Mes chers compatriotes,

Je voudrais avant tout vous souhaiter une bonne et heureuse année 2018. 

Certes, rien de bien original à ceci près que ces vœux sont sincères et que l'ensemble de la LIGUE PATRIOTIQUE et moi-même mettons chaque jour tout en œuvre pour que demain puisse permettre à vos souhaits de se réaliser.

Depuis la fin de l'année dernière, nous subissons une vague d'attaque : parias, complices du système, partis politiques aux ordres, etc...

Nous sommes toujours debout et le resterons ! Les yeux rivés vers l'avenir, conscient de ce qui devra être fait, et le doigt pointé vers ceux qui ont placé notre nation sous l'éteignoir durant tant d'années !

La LIGUE PATRIOTIQUE participera avec fierté à toutes les futures échéances électorales jusqu'au plus haut niveau de l'état et à tous les combats qui permettront à notre NATION de retrouver ses fonctions premières.

Tout ennemi de la nation est mon ennemi et les années de mensonges éhontés prononcés par nos élites ont forgés ma détermination et ma foi en notre mouvement !

De nombreux messages de la part de notre mouvement vous parviendront dans les semaines à venir tant le travail à accomplir est immense. Mais une somme de travail d'une telle ampleur demande une grande implication de la part de chacun d'entre-nous !

Seule la LIGUE PATRIOTIQUE à entamé la défense et la diffusion d'idées permettant un redressement national que nous appelons de tous nos vœux.

Une nouvelle fois, je vous souhaite à toutes et tous que cette année puisse permettre à vos vœux de se réaliser et de lutter pour ceux-ci, à nos cotés, pour ceux qui vous sont chers !

Patriotiquement

Yann FARINA


Communiqué du 08/11/17 :



La LIGUE PATRIOTIQUE ne part pas en vacances !

Le travail continu :

Un conseil de discipline à été mis en place par le bureau national de la LIGUE

Une cellule emploi devrait rapidement voir le jour venant compléter le volet social de notre mouvement

Le bureau national s'est tenu dans les Bouches-du-Rhône courant de semaine et à acté les points suivants :

Validation des orientations budgétaires à mi-année et confirmation des objectifs à atteindre en fin d'année,

Création d'un "comité décisionnaire" composé de 15 personnes, auxquelles toutes les décisions importantes seront soumises. A cet effet, un fascicule est en cours de réalisation et sera adréssé à tous les adhérents de la LIGUE PATRIOTIQUE à jour de cotisation pour un vote ultérieur.

De nombreuses demandes cadres et adhérents vous seront adréssées courant de semaine pour monter et anticiper les diverses actions prévues.

Une campagne d'adhésion / réadhésion est lancée car, plus que jamais, notre conception de la FRANCE est mise en péril.

Le gouvernement montre bien plus tôt que prévu son vrai visage, et derrière ses objectifs vérouille la parole du "tout venant" politique qu'il a assemblé pêle-mêle !

Rejoignez-nous, l'histoire s'écrit dès a présent pour vous et par vous !

Yann FARINA
président LIGUE PATRIOTIQUE


Suite aux résultats de l'élection présidentielle 2017 :


La LIGUE PATRIOTIQUE a pris acte de la victoire de monsieur Emmanuel MACRON à l'élection présidentielle française.

Après s'être résolu à ranger nos espoirs aux cotés de ceux d'un parti que nous savions incapable de porter la totalité des mesures pour le redressement national, nous nous refusons à accompagner les déboires et déceptions de celui-ci.

La victoire de tout un système « macronien » m'amène à me questionner sur le fait que tant de concitoyens, tant de villes, tant de nations se complaisent à supporter la régence de minorités auto-proclamées au sein d'un système inique. Minorités n'ayant comme pouvoir que celui que l'on veut bien leur attribuer.

Il semblerait que, telle une fatalité inavouable, nous soyons obligés de supporter le malheur avec philosophie et lutter avec sagesse pour de meilleurs lendemains.

C'est à croire que les efforts et sacrifices à mettre en œuvre soient si grands pour la lutte de notre avenir qu'il faille subir un asservissement social et économique insupportable.

C'est donc bien notre peuple, issu pourtant d'une nation au sein de laquelle sans cesse la liberté à prévalue sur tout autre préoccupation, qui accepte de prendre le joug !

N'acceptant pas le fait de préférer à un espoir incertain de vivre selon notre bon vouloir la certitude d'une vie misérable, je continu le combat !

Le « dictat » européiste et mondialiste poursuit sa mutation, se renforce, se préserve. Pour autant, il n'a la confiance d'aucun...la confiance n'existant qu'entre gens de bien.

Lorsque des gens de bien s'unissent pour bâtir un avenir cela s'appelle une société, entre mécréant, un complot !

Les puissants ne s'aiment pas...ils se craignent, ils ne sont pas amis mais complices.

Nous ne sommes pas puissants mais riches! Riches de valeurs, d'idéaux, de certitudes pour l'avenir.

Bien loin des partis politiques archaïques et desuets, de nouvelles mouvances pratiquant l'extrême onction politico morale et de quelconques groupements dogmatiques, la LIGUE PATRIOTIQUE propose une ligne directrice claire, établie par et pour le peuple de FRANCE.

Les cris de sédition politique patriotique et nationalistes d'aujourd'hui seront les cris de victoire et de joie de demain.

Les résultats de cette élection présidentielle auront au moins donnés à la LIGUE PATRIOTIQUE toute sa légitimité au sein du combat national.

Certes, nous ne sommes pas à l'avènement d'une gestion par des hommes de bien mais ce jour ne saurait tarder !

Yann FARINA


Mes chers amis,

La LIGUE PATRIOTIQUE dresse un constat accablant quant au choix politique qui nous est proposé pour cette élection présidentielle.

Néanmoins, malgrès les dérives observées par les partis politiques que nous eûmes coutume par le passé de nommer "famille politique" et suite à la réunion de notre bureau national, il convient d'appeler à voter pour Marine LE PEN.

Nous conservons l'espoir que le FRONT NATIONAL puisse si ce n'est changer, du moins infléchir la direction catastrophique prise par tous les partis politiques confondus de gauche comme de droite aux ordres d'intérêts supra-nationaux.

Nous assumons toutefois nos différences avec ce mouvement
qui séduit et se mute plus qu'il ne lutte, mais au nom de l'unité nationale et de la proximité idéologique nous soutiendrons la seule candidate qui propose les réformes institutionnelles nécessaires à notre nation.

Yann FARINA


Le 06/03/17 :


Français !

C'est à vous, peuple de France, que je m'adresse aujourd'hui, vous qui espérez en l'avenir de la France, et à qui je fais part de mes inquiétudes pour notre devenir. Le présent est, à l'image des élections présidentielles actuelles, figé et prisonnier de ses vieux démons ! Quel que soit le résultat de cette élection hystéro-médiatique, notre avenir ne se construira pas avec le futur gouvernement, comme il ne s'est pas bâti à l'aide de ses prédécesseurs.


Vous êtes otages des gouvernements successifs agissant vers un seul et même objectif et sous une même et sombre bannière qui jamais ne serviront vos intérêts.


On nous a appris année après année, décennie après décennie, à s'accommoder du peu en profitant de plaisir frivoles dispensés çà et là, à croire que la réussite ne dépend plus de votre labeur mais de votre bonne étoile à la manière d'un rêve américain.

Vous êtes coupables de tous les maux tout en étant incapables de savoir ce que vous désirez, tel semble être le message adressé par nos élites ...Il semblerait tout au contraire qu'ils soient incapable de nous offrir ce que nous désirons et de surcroit, qu'ils n'en aient pas la volonté.

Je n'ai aucune tendresse particulière pour l'ensemble du panel politique qui nous est proposé à l'heure actuelle, tant il colporte une image de la politique nauséabonde voire nauséeuse.

Une droite, fidèle à son héritage, engluée dans des affaires qui devraient lui ôter le droit de concourir à vouloir prédestiner à notre futur. Une droite nationale aux arguments trop électoralistes déjà touchée par de trop nombreuses affaires au vu du peu de pouvoir dont elle dispose...L'exemple des ainés serait-il trop fort ? Un favori responsable du bilan économique désastreux issu d'un quinquennat qui se veut le plus mortifère de ces dernières décennies, une politique spectacle qui se préoccupe plus de la forme que du fond, des argumentaires éculés... une longue liste de litanies à imputer aux ténors des grands partis nationaux désuets et aux ordres.

Savamment orchestrés, les liens vitaux qui firent de notre patrie la grande nation que nous connaissons tels que la famille, le travail et la patrie ont été remplacés par une laïcité modulable et un individualisme forcené, inculquant de nouvelles valeurs et de nouveaux modèles aux populations futures.


Individualisme égoïste absurde en lui-même et désastreux quant à ses conséquences puisque destructeur du seul cadre garant de notre liberté et de notre épanouissement : LA FRANCE.


Certes, nous changeons les têtes sur des affiches et des écrans mais qu'importe l'effigie, nous sommes d'ores et déjà sacrifiés sur l'autel du mondialisme.

En nous rejoignant, vous préparerez à nos cotés les fondements de nos lendemains loin du politiquement correct et du dictat de la pensée unique, face à un projet colossal : celui du redressement national et de la résurgence des nations.

Nous voulons recouvrer notre souveraineté, notre destiné, notre grandeur, préférer à l'individualisme dominant les liens de fraternité nationale, redonner au travail son caractère sacré et son rôle de cohésion sociale, nous tourner vers le futur mais riche des enseignements de notre passé

La terre de France est riche de promesses d'avenir pour son peuple s'il puise dans ses racines les leçons de l'histoire !


Au vu des éléments actuels la LIGUE PATRIOTIQUE prend acte de l'état calamiteux du paysage politique français et s'engage a durcir le combat avec l'aide de tous ses cadres et de ses militants pour que soit proposé a nos compatriotes une réelle option d'avenir.

Notre histoire commune à démarrée par le courage de quelques uns et vaincra par la persévérance de tout un peuple

Yann FARINA



Le 29/12/16 :


Ce soir La LIGUE PATRIOTIQUE en ces temps de fêtes à le cœur en liesse.


Chaque organe de notre famille politique œuvre de toutes ses forces à l'accomplissement de nos desseins nationaux.

Depuis le récent ralliement de l'association UDPH, des actions concrètes sont menées sur le terrain :

A La CIOTAT, un homme forcé de vivre dans la rue vient de se voir offrir un logement par l'un de nos adhérent de MARSEILLE.

A La ROCHELLE, Un homme de 52 ans va se voir proposer un hébergement grâce à l'un de nos responsable UDPH / LIGUE PATRIOTIQUE.

Alors oui je suis fier d'être un des maillons d'une chaîne qui ne cesse de se consolider pour défendre le peuple de FRANCE.

Oui je suis fier d'être l'un des acteurs d'un renouveau français que nous savons inéluctable.

Oui je suis fier et cette fierté est à présent partagée par une frange de population debout, fraternelle et nationaliste !

Que notre combat s'étende, que les acquis actuels pour nos compatriotes soit les prémices des victoires de demain.

Nous sommes le lien invisible, unissant, défendant, luttant sans cesse mais n'ayant d'autres choix que de réussir !

Et nous réussirons, dussé-je y laisser mon dernier souffle !

Yann FARINA


Depuis l'annonce de notre président concernant sa non candidature à un second mandat, les réactions et commentaires se font légions

tantôt sarcastiques, enflammés, nostalgiques ou même élogieux !!

Comme si cette annonce devait ou pouvait changer quelque chose au dictact de cette oligarchie ploutocratique qui régit notre quotidien !

Je n'aurai volontairement pas de jugement sur l'action ni le bilan de cet apôtre du veau d'or inféode aux instances mondialistes apatrides.

Je m'en prendrai à l'origine des maux bien plus qu'aux représentants de « l'Establishment » tant la cristallisation de haine qu'ils suscitent sert un système corrompu bien plus qu'un quelconque idéal.

On agite des polichinelles en costumes, savamment alimentés de pieux discours aux idées salvatrices qui, le temps d'une campagne, excitent les rêves d'un peuple qui oublie un instant sa détresse

Ainsi, après chaque entracte électoral la vie reprend son cours: dictature des banques, profitariat politicien, nouvelles charges..

Les français, las de savoir s'ils seront mis à terre par un attentat terroriste ou saignés par de nouvelles injonctions européo-mondialistes, se rassemblent naturellement derrière la promesse d'une politique juste et volontariste, expression d'idéaux aux racines communes : les partis de droite nationale.

Alors le système se trouve un ennemi et met en scène des campagnes provocatrices, submergeant sous un afflux continuel de ragots les esprits impétueux. D'interventions grotesques en proclamations théâtrales, l'ennemi hideux est montré ! Détournez donc le regard de machiavel, la mort sera douce avec nous !

Il faudra une politique sociale forte qui ne souffrira d'aucun renoncement et ne vaudra sa réussite qu'à l'abnégation de certains partis unis par le soucis du devenir de leur nation.

Gonflez donc les rangs des calomniés, accusés de défendre le peuple plutôt que de vénérer l'élite, coupable d'amour envers leur patrie plutôt que de compassion envers leurs bourreaux!

Rejoignez le nationalisme ardent qui brûle dans le cœur des gens qui défendent leurs clochers, leurs familles et dont les appels résonnent a présent aux quatre coins de l'hexagone.

Mais bientôt l'illusion changera de visage, monsieur HOLLANDE ne sera plus président, le programme du candidat annoncé de la droite sera d'ores et déjà accepté comme une fatalité et le Front National aura renié après ses idéaux jusqu'à son emblème

Il nous reste en guise d'épitaphe le livre honteux d'un homme "qui ne devait pas être président" pour nous rappeler de son nom dans l'histoire!

Mais le pire reste à venir, monsieur VALLS a déjà changé de numéro de téléphone...

Yann FARINA


Vous construisez lentement le tombeau de mon peuple,

le parez de traités et de langages concupiscents afin que jamais la conscience ne rejoigne la morale.

La valeur d’un peuple se mesure à sa fierté, fierté indicible qui ne se trouve que dans la souffrance ou le bonheur d’un être à disposer de lui-même au sein d’une collectivité.

L’être humain bâtit sans cesse des structures contrôlables et intégrables à l’ensemble ou du moins à la majorité de ces concitoyens.

Plus la construction administrative grandit plus elle nécessite de représentants ‘’élus ‘’dont le rôle doit être clairement et distinctement défini.

A ce point, deux conceptions s’affrontent celle de la représentativité active du citoyen ou de la prise de décision en lieu et place de l’électeur.

Selon que l’on adopte l’un ou l’autre concept, la définition même de la politique s’en trouverai modifiée.

La seconde conception d’une administration citoyenne non concertée génèrera des structures disposées en strates et avec des compétences clairement définies engendrant des collectivités ‘’ absorbantes ‘’ afin de tendre au parfait mondialisme.

La première fera appel à la conscience politique du citoyen et utilisera des outils démocratiques tel que le référendum.

Notre belle « METROPOLE », structure oligarchique avide d’absorption de compétences municipales dépossède les maires des dernières prérogatives qui leurs étaient dévolues.

Ainsi, la voix de chaque citoyen résonnera dans une coquille vide que l’on nommera MAIRIE et toutes les décisions seront laissées à des personnes, qui, il faut le dire, n’auront que peu de scrupules à nous imposer un mode de vie aliéné à leur bon vouloir.

Pour qu’une vraie politique prenne place dans l’échiquier politique français, pour que l’on cesse de concentrer le pouvoir dans des mains sans cesse plus avide de pouvoir et pour qu’enfin l’on arrête de nous dicter nos façons de penser et de nous laisser uniquement le choix quant à la façon de nous lamenter,

Votre voix doit être prépondérante dans chaque organe institutionnel, dans chaque décision qui sera prise vous concernant, dans la destinée de votre nation !

Yann FARINA

  

Le « NEO » FRONT NATIONAL poursuit sa lamentable mutation et s'inféode au système !


Construire une mosquée, c'est "appliquer le programme du Front National" (Bruno BILDE, adjoint au maire FN d'Hénin Beaumont et député européen) pouvait-on lire dans l'hebdomadaire MINUTE du 11/05/16 relayé immédiatement par la LIGUE DU SUD.

En effet, La mairie FN a délivré le permis de construire de la nouvelle mosquée qui prendra en charge 1160 fidèles et sera composée de 2 niveaux en désaccord complet avec l'ensemble des partis composant son paysage politique proche.


Dans la même ligne politique de séduction, monsieur Sébastien Chenu (fondateur de GayLib et militant LGBT), a fait son entrée dans les instances décisionnaires du FN.

La dérive gauchisante est proche du sabordage ! On ne discerne plus de ligne politique franche et assumée au sein de ce parti qui autrefois ne courtisais pas les gens de peu de vertu pour s'élever dans les scores électoraux.

MEDIAS

    PRESSE.INFO rapporte : « Le standard téléphonique du FN est assailli, il ne désemplit pas. La faute croit la présidente du Front National et sa garde rapprochée, aux médias catholiques de l'Internet, dont le salon beige et votre site MPI, qui mèneraient campagne contre le nouveau FN : « dans l'entourage de Marine Le Pen, on raille ces «cathos de merde». » rapporte Valeurs Actuelles. En réalité, ce que n'aime pas Marine Le Pen, c'est que cela se sache ! » (En savoir plus sur https://www.mediaspresse.info/marinelepenetcesc.../20762... )

    Si nous rentrions à notre tour dans une logique purement électoraliste et non plus idéologique nous serions plus à même d'analyser la démarche BAYROU-ESQUE de ce parti en perte de repère et nous pourrions alors avancer la théorie suivante :

    Le FN veut récupérer l'appui des lobbies puissants : Gays, Loges et affiliés qui s'affichent désormais à la vue de tous.

    Passer de la dédiabolisation à un discours tautologique sans réel intérêt pour les idées de la droite nationale au mépris de l'importance essentielle du combat à mener.

    Se défaire de toute idée jugée passéiste, désuète voire (et principalement) non satisfaisante électoralement tel que l'avortement (aucun député du FN ne s'est associé à Jacques BOMPARD pour combattre la loi Veil ) ou le mariage homosexuel !

    Le travail du dimanche devrait être libre, au nom de la liberté individuelle mais au mépris du respect de nos traditions, du respect dû à Dieu et de l'équilibre familial ( MPI )

    Le mariage homosexuel n'a pas été combattu, et si on se résout à l'abroger pour satisfaire une ligne catholique ou dite plus conservatrice, le PACS sera amélioré pour complaire aux lobby LGBT

    Exit les soutiens nationalistes gênants car conscients de la nécessité d'actions de terrain ou autres identitaires trop francs ou près de vraies valeurs morales.

    Les récentes discours des instances devraient nous éclairer un peu plus sur la nouvelle ligne politique « frileuse » du nouveau FN :

    Après avoir annulé le défiler annuel du 1 er mai à PARIS par peur d'attentats, la demande de protection au ministère de l'intérieur suite à des menaces de DAECH et les déclarations de WALLERAND DE ST JUST contre la tenue de la FAN ZONE au pied de la TOUR EIFFEL : « Malgré les très sérieuses menaces terroristes, les risques de débordements de supporters ivres et les nuisances quotidiennes dans un des quartiers les plus attractifs de PARIS »

    Il semblerait que ce néo-FN ne soit plus celui qui marchait tête haute et mains propres mais bel et bien celui qui vend désormais un espoir qu'il n'a plus le courage ni les moyens d'entretenir.

    Yann FARINA


    Texte écrit dans le cadre de la signature du traité multilatéral pour la résurgence des nations signé par la LIGUE PATROTIQUE


    Un accord historique


    Le 15/05/16 en SUISSE, près de GENEVE, un espoir fou a vu le jour !

    Dans un chalet que nous ne pensions jamais trouver, nous fûmes chaleureusement accueillis par le PARTI NATIONALISTE SUISSE et son leader charismatique Philippe BRENNENSTUHL.

    Nous dûmes apprendre à nous connaitre, confronter nos visions et commencer à apprivoiser ce doux rêve de liberté des peuples. Douce utopie dont le mondialisme nous prive à l'aide de démocraties serviles aux relents dictatoriaux.

    Les discussions furent légions, quelquefois les avis partagés, rythmées par les heures nous approchant sans cesse d'une histoire commune qu'il n'y a pas si longtemps nous pensions impossible.

    Vint l'heure des discours devant une assemblée réduite volontairement à son minimum afin que rien ne puisse perturber l'expression de chaque parti présent.

    Le Parti Nationaliste Suisse représentée par Philippe BRENNENSTUHL en tant qu'accueillant ouvrit la séance annonçant sa signature du traité pour le bien de la SUISSE, expliquant au passage les récentes
    difficultés rencontrées par ce si beau pays.

    La Ligue Patriotique et la Plateforme Patriotique et Identitaire Européenne représentées par Yann FARINA prirent la parole afin non seulement de défendre ce traité, en tant que dépositaire et auteur, mais aussi d'en faire partager les rêves et aspirations.

    Le Front de Défense de la France par la voix de son président Marceaux ALLOUIS rajouta son ralliement dans un discours empreint de sincérité et d'abnégation envers la NATION.

    La Dissidence Française apporta sa voix à ce traité. Monsieur Vincent VAUCLIN fit un discours très rigoureux avec tout le professionnalisme qui le caractérise.

    Le tout jeune mouvement de l'Union des Nationalistes, Identitaires et Patriotes de Florent Pierrick BAUMER fit une allocution présentant son parti et annonçant la ratification du traité.

    C'est à plus de 1100 mètres d'altitude que tous ces Partis Politiques ont décidés d'unir leurs forces et d'entrer dans l'Histoire de la droite nationale en signant ce Traité Multilatéral pour la Résurgence des Nations.

    Nous n'assistions alors qu'aux prémices d'un élan international qui trouve écho à présent dans de nombreux autres pays qui, d'ici peu, apporteront leurs compétences à un idéal politique !


    Yann FARINA


    le 25/04/16 :


    Chers membres de la Plate-forme Patriote et Identitaire Européenne et de la LIGUE PATRIOTIQUE

    Notre discours d'unité séduit, progresse dans la façon d'appréhender l'avenir de chaque peuple européen.

    Nous voulons une Europe des nations forte de ses diversités au sein de laquelle les disparités qu'elles quelle soient seraient autant de richesses dont nous avons été dépossédés.

    La réunion des Identitaires et Patriotes qui s'est tenue à BOURGES le 23 Avril 2016 en est le plus bel
    exemple :

    Une salle comble et une soirée organisée dans un esprit fraternel sans que rien ne vienne troubler les discussions sur le traité transatlantique, le recours des peuples au nationalisme pour lutter contre la fracture sociale ou la dérive du droit des peuples à disposer d'eux même.

    Les discussions furent légions et je profite de cet espace de liberté non soumis au joug dictatorial d'élites bien-pensantes, censeurs avisés des mots ou théories exprimées pour remercier les divers mouvements présents.

    Fiers combattants idéologiques d'un avenir français, malheureusement trop nombreux pour ne pas en oublier :

    Monsieur Laurent OZON, Le Parti De la France, Terre et Peuple, Synthèse Nationale...

    Je peux d'ores et déjà vous annoncer que, fidèle aux propos que j'ai pu tenir sur scène lors de cette journée, nous avons commencé à structurer une réunion européenne qui se déroulera dans les 8 mois à venir afin que les fondations d'un renouveau national érigées par la P.P.I.E, la Ligue Patriotique
    et tous nos compagnons politiques se renforcent un peu plus chaque jour.

    Chaque jour qui devra nourrir notre espoir et faire grandir cette fierté indicible que chaque peuple porte à la grandeur de sa nation.

    Travailler chaque jour à la diffusion de nos idées.

    Amenez à vous ceux qui, trop souvent déçus par de faux prophètes aux ordres, ne croient plus en la noblesse de l'acte politique.

    Formez vos rangs derrière la bannière de l'espoir : La P.P.I.E et la Ligue Patriotique ne reculeront pas.

    Nationalement,

    Yann FARINA



    Merci !

    Merci à nos secrétaires départementaux pour leur travail de chaque instant et leur sens aiguisé de la politique !

    Merci à nos responsables de circonscription pour leur gestion avisée et les kilomètres parcourus pour prêcher la bonne parole!

    Merci à nos responsables communaux pour leur ténacité à étudier les dossiers et faire gagner du terrain à nos idées !

    Merci à vous, militants, sympathisants de la LIGUE PATRIOTIQUE qui donnez chaque jour un sens à notre combat !

    En cette fin d'année ou les évènements internationaux nous ont durement frappés, ou nos institutions et même nos fondements sont mis en péril :

    · Déstructuration familiale (mariage pour tous),

    · Inadéquation du système scolaire avec la vie active (réforme des rythmes scolaires),

    · Mondialisation exacerbée (traité transatlantique),

    · Remplacement de population (migrants)

    · Etc...

    Face à leurs échecs tant nationaux que régionaux ou locaux, les divers partis dits « classiques » s'unissent contre les idées nationales.

    Le FRONT NATIONAL, quant à lui, ne fédère pas ou plus, au sein de la droite nationale, brade ses idées pour des mandats et socialise son discours pour séduire.

    Mes amis, l'avenir ne se construira pas sans nous, devenons le fer de lance de la reconquête nationale car notre cause est juste

    NOUS NE FAILLIRONS PAS ! J'y crois car la FRANCE UNIE est en marche derrière LA LIGUE PATRIOTIQUE.

    Yann FARINA